(Site en cours de construction / Under construct)
Ecologie et Conservation des Mammifères Marins
Université de La Rochelle



Accueil
Equipe
Publications
Partenaires
Actualités
Colloque 2008


OBSERVATOIRE
RECHERCHE
EXPERTISE

Intranet
(accès restreint)

 



RECHERCHE

en Ecologie des Mammifères Marins


Les interactions entre les mammifères et leurs ressources et habitats sont étudiées à deux niveaux d’organisation, l’individu et la population, les mécanismes individuels étant considérés comme les briques constitutives du fonctionnement des populations.

Les stratégies individuelles d’utilisation des habitats et des ressources trophiques sont analysées par l’étude télémétrique des déplacements des prédateurs et de leurs budgets d’activités et interprétés dans le contexte des théories de l’approvisionnement optimal à la lumière des caractéristiques des habitats, de la connaissance de l’alimentation et de l’équilibre entre les coûts énergétiques d’existence et les gains associés à l’exploitation des proies. Le fonctionnement social est aussi considéré comme un élément majeur des stratégies individuelles de ces espèces ; la nature et la durée des associations inter-individuelles sont envisagées par des approches permettant la reconnaissance individuelle et par des analyses génétiques des relations de parenté au sein des groupes.

Les approches menées au niveau des populations reposent sur des méthodes d’études directes et indirectes. L’observation directe de la distribution des animaux en mer est mise en relation avec les caractéristiques géographiques, physiques ou biologiques des habitats, tandis que l’analyse directe de l’alimentation permet de quantifier l’importance de chaque espèce proie dans l’alimentation du prédateur et de caractériser les classes de taille préférentiellement exploitées, deux éléments clé pour la modélisation de son rôle dans l’écosystème. Les approches indirectes reposent sur l’analyse de traceurs chimiques de l’utilisation des habitats ou des ressources (isotopes, acides gras, métaux,..),  dans des tissus dont le taux de renouvellement déterminera la fenêtre temporelle dans laquelle l’information est intégrée. Ces analyses permettent d’identifier les structures écologiques des populations.

STRUCTURE DES POPULATIONS


Identifier des caractéristiques de populations


RÔLE DANS LES
ECOSYSTEMES



Comprendre les schémas d’utilisation des habitats et des ressources marines par les populations

STRATEGIES
INDIVIDUELLES


Stratégies individuelles : composantes individuelles du fonctionnement de populations
Mise à jour : 10/06/2008           Contacts          Plan du site          Mentions légales